Ecrivain, Historien
Armand pouille Favoris Ajouter aux favoris

Villard de Honnecourt

 

Travaux de la Loge nationale de recherche (GLNF)

 

Les travaux de Villard de Honnecourt constituent la revue semestrielle de la Loge Nationale de Recherches et d’Etudes Villard de Honnecourt appartenant à la Grande Loge Nationale Française, sous l’autorité du Grand Maître de l’Obédience.

Les rubriques évoquées dans chaque ouvrage sont : Etudes, Travaux, Lectures d’Instruction, Comptes rendus de lecture. Historiens, écrivains, auteurs libres de pensée ou appartenant à l’Ordre Maçonnique  participent à la rédaction de ces livres.
 

Liste des articles signés Armand Pouille

  • N° 52 Des Maçons Médiévaux aux Compagnons d’Aujourd’hui
  • N° 54 La survivance templière : Réalité ou Légende
  • N° 57 Les valeurs templières en maçonnerie
     

       

 

 

N° 52 Des Maçons Médiévaux aux Compagnons d’Aujourd’hui

 

La collection « La mémoire des bâtisseurs » nous fait bénéficier d’un ouvrage exceptionnel, fruit élaboré d’un DEA de l’Université de Lille. D’ailleurs, la préface du Professeur Jean-Louis Marteel conclut :
« Avec l’acquisition de leur déontologie morale et professionnelle, le travail manuel ne peut que (…) permettre l’épanouissement de l’individu qui s’y consacre. »
L’autre point fort de l’ensemble de cet immense travail réside à la fois dans la transmission des valeurs et des savoirs autant que des moyens parmi lesquels la constante...

 

N° 54 La survivance Templière : Réalité ou Légende

 

La question de savoir si le Temple a laissé une postérité demeure entière. De nombreuses théories ont été avancées, dont l’une qui indique que prévoyant sa fin tragique J. de Molay aurait décidé de perpétuer l'Ordre en chargeant son neveu Beaujeu de créer quatre grandes loges à Paris, Edimbourg, Stockholm, Naples et d’autres en Espagne et au Portugal.
Il aurait désigné le Frère Jean Marc Larminius, de Jérusalem, à investir les Grands Maîtres destinés à lui succéder...

 

N° 57 Les valeurs Templières en Maçonnerie

 

Dès les premiers temps du christianisme, les lieux où s’étaient accomplis les mystères de cette religion furent l’objet de la vénération des fidèles. Les premiers chrétiens s’empressaient d’aller en Terre Sainte. Ils visitaient Jérusalem, Bethléem, Nazareth, le Thabor, les rives du Jourdain et du lac de Génézareth et surtout le saint sépulcre témoin de la glorieuse résurrection de Jésus.
Sur la fin du IVe siècle et au commencement du Ve, les pèlerinages étaient tellement multipliés, qu’ils donnèrent lieu à des abus contre lesquels s’élevèrent avec force plusieurs membres éminents de l’Eglise (saint Augustin, saint Jérôme)...

 

 


Copyright © 2012 Armand Pouille - tous droits réservés - Partenaires - Mentions Légales - Réalisé par Easyclix