Ecrivain, Historien
Armand pouille Favoris Ajouter aux favoris

Articles de presse

 

La Voix du Nord du 07.11.10

 

Téléchargement

Armand Pouille dans la Voix du Nord

 

"Comprendre la franc-maçonnerie" et... se connaître : la quête d'Armand Pouille

Article du Dimanche 7 Novembre 2010, paru dans le journal la Voix du Nord

 

"Comprendre la franc-maçonnerie" et... se connaître : la quête d'Armand Pouille

« La connaître et la comprendre », c'est la quête entamée par Armand Pouille, un Artésien qui a pris demeure à Acheville, au nord d'Arras. Il vient d'écrire un livre sur cette thématique dans un style « questions réponses » précis. Derrière ce travail, en filigrane, se dessine une autre recherche pour l'auteur. Le lien : se connaître soi-même et renaître. Le fil de ce questionnement : savoir qui est vraiment celui qu'enfant on a un jour appelé « fils de boche ».

Armand : né en avril 1945 dans une usine d'armement à Klietz, en Allemagne, d'une mère volontaire pour travailler dans ce pays en guerre et qui a aimé un officier allemand de la Wehrmacht. Une naissance et... « tout un parcours de l'après-guerre mal vécu ». D'abord élevé chez ses grands-parents, l'enfant a ensuite trouvé un foyer « avec un père adoptif. Mais je ne le savais pas ». Et un souvenir lié à cette notion vivace après-guerre de « sale boche » qu'on lui jetait parfois à la figure. Ce n'est qu'à l'adolescence qu'il apprendra qu'il « a été "reconnu" » et ce n'est qu'à l'âge de 64 ans, il y a peu, que... « J'ai retrouvé mon acte de naissance ». Un parcours qui fera prochainement l'objet d'un ouvrage dans lequel Armand Pouille retracera cette vie non pas construite, plutôt retrouvée, pierre par pierre.

Mais c'est un autre ouvrage qui est aujourd'hui né sous sa plume. Après avoir publié Des Maçons médiévaux aux Compagnons d'aujourd'hui, en 2002, c'est afin de mieux faire Connaître et comprendre la franc-maçonnerie qu'Armand Pouille a noirci les pages blanches pour apporter un éclairage sur le fonctionnement des obédiences, leurs origines. Un travail d'écriture qui a captivé un homme entré il y a une douzaine d'années en franc-maçonnerie, dans une loge basée en Artois. « Un éveil sur le tard ». Pourquoi cette démarche tardive ? « De ce que j'avais pu lire, je pensais que ce n'était pas pour moi, que c'était réservé à une élite. C'était faux. J'ai rencontré un ami qui était franc-maçon. Il m'a fait redécouvrir des valeurs que j'avais et que j'ai pu développer. Le regard sur l'autre, l'esprit de tolérance et de fraternité... On dit tant de choses moches sur la franc-maçonnerie, on a une image autre que ce qu'elle est, qu'il était utile de repartir au tout début ». Armand Pouille l'explique dans son ouvrage « au travers d'un cheminement que j'ai pu faire, pour que les gens de tous les jours comprennent mieux ce qu'est la franc-maçonnerie. Ce n'est pas une secte, c'est une société d'hommes qui invite à faire un travail sur soi. L'élément qu'on recherche, c'est le côté humaniste c'est être à l'écoute de l'autre, le respecter ».

Quant à ce mystère qui enveloppe les loges, l'usage de rites, le symbolisme, cette discrétion entretenue, cette sous entendue influence... « Justement, à la lecture on découvrira que la franc-maçonnerie n'est pas dans le secret que les gens veulent entretenir. Attention, je n'ai pas la prétention de faire des adeptes... », ajoute, prudent, l'auteur.

Un livre, un travail sur l'histoire maçonnique, une quête personnelle... « Ça m'a permis d'évoluer. De mieux comprendre les choses ».

Et de revenir à la source pour faire briller une flamme qui fait qu'il est « fier d'être un enfant de l'amour ». Mais ça, c'est pour le prochain ouvrage

 


Copyright © 2012 Armand Pouille - tous droits réservés - Partenaires - Mentions Légales - Réalisé par Easyclix